Actes du dixième Congrès international des orientalistes. Session de Genève. 1894 ...

Naslovnica
E. J. Brill, 1897
 

©to ljudi govore - Napi¹ite recenziju

Na uobièajenim mjestima nismo prona¹li nikakve recenzije.

Odabrane stranice

Sadr¾aj

Ostala izdanja - Prika¾i sve

Uobièajeni izrazi i fraze

Popularni odlomci

Stranica 115 - Reuss donne lecture du procès-verbal de la dernière séance, qui est adopté. M. le président dépose sur le bureau les publications suivantes, envoyées o,,>,a,M,>t,,, ,,/-,.,, par la SociéU.
Stranica 2 - ... des temples , mais qu'on n'avait jamais retrouvé aussi complet. Sur la tête étaient posés un diadème d'argent incrusté de pierres, un ureus et une tête de vautour d'or. Sur la poitrine, j'ai rencontré le collier orné d'une cinquantaine de pendentifs d'or incrusté et terminé par deux têtes d'éperviers d'or, de grandeur naturelle. Vers la ceinture était un poignard à lame d'or, et aux bras et aux pieds des bracelets en or, ornés de perles, de cornaline et d'émeraude égyptienne....
Stranica 72 - Con sei. occhi piangea, e per tre menti gocciava il pianto e sanguinosa bava. Da ogni bocca dirompea co' denti un peccatore, a guisa di maciulla, sì che tre ne facea così dolenti.
Stranica 17 - D'Ovidio, copioso sempre di fatti ben raccolti e vagliati, un vero ornamento doll'Àrch. glottol. italiano. Né mi posso io mai sognare di opporrai al principio, che un suono fondamentale o un gruppo fondamentale di suoni non debba direttamente avere in un determinato linguaggio se non un unico riflesso, quando sien tra loro identiche le condizioni in cui nei singoli esemplari egli era dato. Ma non è sempre facile vedere se la realtà istorie!
Stranica 96 - Est prseterea annus quem Aristoteles maximum potius quam magnum appellat , quem solis et lunae vagarumque quinque stellarum orbes conficiunt, cum ad idem signum, ubi quondam simul fuerunt, una referuntur; cuius anni hiemps summa est cataclysmes, quam nostri diluvionem vocant, œstas autem ecpyrosis, quod est mundi incendium.
Stranica 111 - Jouissant de tous les honneurs qu'on accorde aux talents et au vrai mérite, quand ils sont reconnus; estimée des gens de lettres, dont elle était l'oracle ; respectée des personnes de son sexe, auxquelles néanmoins elle n'avait pas craint de dire les plus humiliantes vérités, elle vécut jusqu'à une extrême vieillesse , dans le sein du travail et de la vertu , toujours en paix avec elle-même et avec les autres.
Stranica 136 - Les études orientales à la Société d'histoire et d'archéologie de Genève (1838-1894), par Edouard Favre.
Stranica 94 - La séance est levée à 1 1 heures et demie. Séance du samedi 5 octobre 1889. PRÉSIDENCE DE M. DALÉAS. La séance est ouverte à 8 heures, à l'hôtel de la Société d'Ethnographie, rue Mazarine, n
Stranica 1 - ... que des sceptres, des cannes, un miroir de bois et des flèches dont les barbes sont d'une étonnante conservation. Jusque-là, il était impossible de dire si cette tombe était celle d'un homme ou celle d'une femme; elle contenait des armes et des objets de toilette. Le seul indice que...
Stranica 2 - Parmi les titres de la princesse \onb-IIolep, il n'est jamais fait mention qu'elle eût été reine, et cependant j'ai rencontré dans son tombeau tous les attributs de la royauté. Peut-être est-elle morte avant l'avènement de son mari au trône, alors que celui-ci n'était que prince héritier. Les tombeaux du roi...

Bibliografski podaci